Résidence secondaire : une assurance habitation est-elle aussi obligatoire ?

Vos habitations, qu’elles soient principales ou secondaires, sont exposées aux mêmes risques.  Il est nécessaire d’assurer votre bien décemment. Vous ne serez pas en effet à l’abri d’un sinistre. Du coup, quelle assurance résidence secondaire souscrire ? Comment faire et quel sera le prix à payer ? 

Quelles sont les obligations qui pèsent vis-à-vis d’une résidence secondaire en matière d’assurance ?

Les résidences secondaires sont des logements supplémentaires appartenant à un particulier, en plus de sa demeure principale. La souscription d’une assurance habitation pour ce genre de logement n’est jamais obligatoire parce que le fait d’être détenteur ne vous oblige pas, selon la loi, d’adhérer à un tel cautionnement. Il est vivement conseillé de s’abonner à une assurance résidence secondaire à condition que les risques liés à de tel logement existent réellement. Il serait donc très audacieux de ne pas se mettre à couvert par le biais de cautions spécifiques. C’est le cas, particulièrement, pour un dommage de type cambriolage, vol et vandalisme. Le fait de ne pas prendre en charge fréquemment cette résidence l’expose encore plus à ce type de préjudice. Dommage que l’absence d’occupant dans votre bien donne aux malfaiteurs beaucoup plus de temps pour cambrioler vos objets et vos biens de valeur.

Que devra-t-on faire si la location secondaire est en bail de location ?

Si votre résidence secondaire est mise sous un bail de location, son occupant aura l’obligation légale de souscrire au minimum une garantie de responsabilité civile. La présence d’un preneur à titre de locataire permet d’échapper aux risques liés à une inoccupation de résidence mais admet quand même l’existence de préjudices éventuels. En accord avec le preneur, vous pouvez aussi vous abonner, à sa place, à une assurance acquéreur non-occupant. L’hôte peut autant bénéficier d’une assurance résidence secondaire qui le couvrira des aléas locatifs. Cette option va lui permettre de protéger ses biens pendant le temps de l’occupation. Elle sert aussi de garant au propriétaire qui aura l’assurance de voir ses allocations payées, même le locataire rencontre des problèmes financiers.

Pourra-t-on étendre les cautions d’une assurance habitation ordinaire ?

En tant que détenteur occupant une maison secondaire, vous avez tout à fait le droit de l’assurer via des options de garanties ou avec l’extension de votre propre cautionnement d’assurance habitation principale. Il faut alors que vous contacter votre compagnie d’assurance et que vous lui demandez quelles cautions seraient les plus adéquates pour mettre votre bien sous assurance. Vous pourrez effectuer cette demande en tout temps durant l’exercice de votre contrat, en lui adjoignant des avenants qui témoignent de l’abonnement effectif à ces nouvelles cautions.

Trouver le meilleur taux emprunteur de prêt à Rennes
Comment trouver une assurance habitation après une résiliation ?